Jocelyn Gourvennec : « On a vu ce que ça a donné sur des fins de matches où on n’est pas à l’abri »

Jocelyn Gourvennec
Jocelyn Gourvennec

Jocelyn Gourvennec est revenu sur le discours qu’il a eu envers ses joueurs après le match perdu à Granville. « Je l’ai dit mais après on peut choisir tout ce que… Manifestement tout ne plaît pas mais la première chose que j’ai dit c’est on ne s’est pas mis à l’abri. Je n’ai pas dit aux joueurs dans le vestiaire au bout de deux minutes que l’arbitre a sifflé la fin, je n’ai pas parlé d’arbitrage aux joueurs. Je leur ai dit, écoutez on est éliminés, c’est un échec mais on ne peut s’en prendre à nous-même. Parce qu’on avait les occasions pour se mettre à l’abri. Deux fois, trois fois, quatre fois en deuxième mi-temps. On n’a rien concédé en deuxième mi-temps. C’est nous qui avons eu les possibilités. On ne l’a pas fait et on s’est puni nous-même. C’est tout. Chacun a l’analyse qu’il veut ».

 

Face à Granville, les Girondins auraient pu plier plusieurs fois le match mais leur manque d’efficacité leur aura été fatal. L’entraineur bordelais rappelle l’importance de transformer leurs occasions pour se mettre à l’abri et de briller par le jeu. « C’est fondamental. Quasiment à tous nos matches, toutes nos défaites, on a eu des situations soit pour ouvrir le score, soit pour faire le break, ça a été le cas contre Marseille notamment, à Dijon. On a vu ce que ça a donné sur des fins de matches où on n’est pas à l’abri. Il est évident que là-dessus on peut agir. Je ne peux pas agir sur l’arbitrage et je n’ai pas envie de commenter l’arbitrage. Mais on peut agir sur le jeu, notre qualité sur la finition, le sang froid qu’il faut pour bien finir une action. Ce sont des choses sur lesquelles on peut agir. Je veux qu’on agisse là-dessus ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des