Stéphane Martin : « Si j’ai un message à leur faire passer, c’est de bien réfléchir dans leurs actions, à rester constructifs et à respecter le travail des joueurs »

Défaite Supporters Haillan avant Bordeaux-Marseille 10
Défaite Supporters Haillan avant Bordeaux-Marseille 10

Stéphane Martin a tenu a adresser lors de la présentation de Paul Baysse un message aux supporters pour que les tensions présentes autour du Haillan ces derniers jours s’apaisent.

 

« Les supporters souffrent. D’un côté c’est bon signe car s’ils étaient indifférents c’est le signe qu’il n’y aurait pas beaucoup de passion. Pour nous c’est dur aussi car on souffre autant qu’eux. Parfois on a l’impression qu’ils considèrent qu’on ne fait pas ce qu’il faut, ce que je peux comprendre aussi. Ce sont des moments où il faut aussi penser à ce que cette passion rend quand ça marche bien. Aujourd’hui c’est un peu le revers de la médaille. Cette passion fait que lorsque ça marche moins bien, forcément il y a parfois des attitudes qui peuvent déranger. Les supporters encore une fois, on partage leur souffrance, leur tristesse, leur colère. Il faut juste penser à faire corps derrière le club. Penser qu’aujourd’hui, le plus important c’est le club. On est dans un situation grave. Et si j’ai un message à leur faire passer, c’est de bien réfléchir dans leurs actions, à rester constructifs et à respecter le travail des joueurs finalement. Faire en sorte à ce qu’on puisse bien travailler aux entrainements. C’est le plus important. C’est inévitable quand on est supporter et que ça marche mal. On a l’impression que les joueurs ne font pas ce qu’il faut, sont fainéants. Ce n’est pas la réalité telle que je la vois au jour le jour. Je dis juste attention, les joueurs sont touchés. Ils ne sont pas indifférents du tout à la situation du club, ils sont très touchés. Parfois aller trop loin dans l’expression du mécontentement, c’est les enfoncer. Attention à ça. Mais c’est aussi une passion et on ne peut pas avoir que le côté positif de la passion. Il faut tous qu’on essaie de penser que quand ça marche bien, ils rendent aussi beaucoup. C’est le jeu du foot et d’être dans une activité publique et médiatique. C’est pareil que la presse quand ça ne va pas c’est dur et quand ça marche bien, on a des louanges et des ondes positives qui se dégagent donc pensons de cette manière-là ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des