Willy Sagnol : « Il y a un mot que j’entendais souvent, le mot 35 comme pour 35 heures »

Laisser un commentaire