Stéphane Martin aborde les sujets sensibles : Jocelyn Gourvennec, les supporters, le mercato et Malcom

Stéphane Martin

Stéphane Martin

 

Pour le quotidien, le président bordelais Stéphane Martin est intervenu à propos de la situation critique de son club, et notamment en rapport avec son coach et ses supporters. « Il faut arrêter de parler de la situation de Jocelyn Gourvennec. Toutes ces questions sur son sort, franchement, ça devient morbide […] La venu des supporters au Haillan, ce n’est pas une grande surprise. On savait que les supporters étaient de plus en plus remontés contre la situation sportive de l’équipe, ce qui est tout à fait compréhensible, d’ailleurs. Ils l’ont fait savoir au stade, ils sont venus au Haillan. C’est dommage parce que les joueurs sont suffisamment perturbés comme ça ».

Il a ensuite levé le voile sur les deux pistes les plus chaudes du moment au sein du mercato hivernal des girondins : Paul Baysse et Aleksandar Mitrović. « Ces pistes sont bien réelles mais on travaille sur d’autres dossiers. Malaga est dans une situation délicate, ce qui ne facilite pas les choses. Quant à Mitrovic, le fait qu’il joue en Angleterre ne facilite pas les choses d’un point de vue financier ».

Enfin, il est revenu une fois de plus sur le cas de sa pépite brésilienne Malcom, en maintenant qu’il ne bougera pas cet hiver. « Il finira la saison avec nous, parce que c’est convenu comme ça. Nous n’allons pas nous séparer de nos meilleurs joueurs, vu la situation d’urgence qui est la nôtre. Sur le papier, nous n’avons pas une équipe pour descendre. Mais, la réalité, c’est que notre marge par rapport aux relégables est faible ».

 

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des