Christophe Dugarry défonce la formation et la cellule de détection des Girondins

Centre de formation 2

Centre de formation 2

 

En plus de viser la structure bordelaise au niveau de la direction ces dernières semaines, Christophe Dugarry s’est attaqué au centre de formation des Girondins de Bordeaux. Les anciens joueurs présents qui seraient là grâce à leur nom, les scouts qui ne seraient pas assez nombreux et qui n’ont pas de moyens… Tout y passe.

« La formation ? Elle est assez inexistante. On reçoit Willy Sagnol dans Le Vestiaire, on a enregistré l’émission. On lui parle d’Ounas et c’est édifiant le constat sur Ounas, où il doit se battre pour faire signer son premier contrat aux dirigeants parce que justement il a du talent et à l’arrivée, ils le revendent 10 ou 12 millions d’euros. Il y a un gros problème de formation au club. A force de faire venir des anciens joueurs, parce que ce sont des anciens joueurs, tu ne t’en sortiras pas. Il y a des anciens joueurs dans ce club… On prend des anciens joueurs parce qu’ils sont compétents, on ne prend pas des anciens joueurs pour les aligner les uns après les autres. Ils ont chacun une chasse gardée, un près gardé… Ce n’est pas possible. Ca fait partie de la stratégie. Par exemple, pourquoi tu ne vends pas Malcom ? Vends le Malcom ! Avec les 50 millions… Je ne sais pas, mais il faut que ça soit une stratégie si tu le gardes ou si tu le laisses partir. Si tu le laisses partir, tu prends 50 millions, tu achètes deux joueurs à 15 millions et tu mets 20 millions dans ton centre de formation. La stratégie de le garder, pour quoi faire ? Pour dire que tu vas le vendre dans un an ? De lui dire, tu ne pars pas maintenant mais dans un an, ça c’est un projet de club ? Non ! Tu le vends s’il faut, tu prends deux joueurs à 15 millions d’euros et les 10, les 15 ou les 20 qui restent, tu mets dans le centre de formation avec de vrais scouts, tu achètes vraiment de bons joueurs à Paris, en région parisienne, dans le sud de la France… Tu as de vrais scouts qui vont te recruter des bons joueurs pour ton centre de formation. La détection, même régionale, elle est proche du néant et de l’inexistant. Ca fait des années que je parle de projet, ça part de là. De dire que la priorité c’est le centre de formation, ce ne sont pas des mots, il faut mettre les moyens pour aller recruter ces joueurs, pour aller sur les terrains de foot amateurs, d’aller voir ces jeunes avec des scouts de partout. C’est une équipe de 30, 40, 50 personnes. C’est un vrai projet de club que l’on doit présenter quand on est un actionnaire fort ».

 

RMC

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des