Contrôle judiciaire levé pour Tony Vairelles, qui attend son procès

Tony Vairelles

Tony Vairelles

 

Cela fait désormais six ans que l’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, Tony Vairelles, a été mis en examen pour tentative d’assassinat. Ce dernier nie toujours les faits qui lui sont reprochés, et attend encore la fin de l’instruction, même si son contrôle judiciaire vient d’être levé. Pour rappel, il avait été mis à l’époque en examen avec ses frères, pour une fusillade à la sortie d’une discothèque d’Essey-lès-Nancy. Il est actuellement en attente de son procès. Une procédure judiciaire qui tarde et qui lui a fait louper « quelques opportunités, comme le poste d’entraîneur des attaquants aux Girondins de Bordeaux. J’ai aussi voulu monter une académie de football à Miami, en Floride, mais j’avais interdiction de quitter le territoire français ».

L’ancien avant-centre revient sur les faits et sur ce qui le disculpe. « A 3 heures du matin, j’étais dans mon lit… J’ai fait l’erreur de foncer sur ce parking pour secourir mon petit frère qui avait été agressé, en pensant que la police serait déjà sur place. Pour le reste, je sais ce que j’ai fait -et surtout ce que je n’ai pas fait. Dans ma carrière, j’ai toujours dit que je voulais prouver d’abord et parler ensuite. J’ai hâte d’être au procès pour m’expliquer ». En attendant de pouvoir réellement parler, il s’occupe de ses enfants, gère ses biens, et joue avec les plus de 40 ans des Girondins, sans oublier bien sûr son rôle de consultant sur GirondinsTV.

Au niveau de ses projets, il a notamment passé « plusieurs niveaux pour être entraîneur » mais preliterate « monter une académie ou un centre de formation pour enseigner aux plus jeunes les valeurs qui se sont perdues dans le foot : l’esprit de camaraderie, la fraternité, qui font la beauté des sports collectifs ».

 

L’intégralité de l’interview ICI, dans Le Parisien

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des