Jocelyn Gourvennec : « On est dans l’effort, l’abnégation. Il n’y a rien à reprocher dans l’envie »

bandicam 2018-01-07 15-17-17-198

 

En conférence de presse d’après match Granville-BordeauxJocelyn Gourvennec est revenu sur le manque de maîtrise bordelaise, certainement dû aux conditions de jeu. « Un manque de maîtrise ? Les conditions de jeu étaient difficiles, on peut difficilement tirer des enseignements sur un match comme ça. Ce qui est important dans ces rencontres-là, c’est d’être cohérent, d’avoir une organisation de jeu, de s’y tenir, d’être présent dans l’engagement et on l’a été. On a été sérieux, il y a eu les courses. Après, les conditions de jeu faisaient que c’était difficile pour les deux équipes. Ce n’était pas un match où ça jouait de manière normale, c’est évident. Après, l’objectif était de se qualifier, ça a mal tourné ».

 

Et s’il devait reprocher quelque chose aux joueurs Girondins ? Leur agressivité peut-être vis-à-vis des cartons rouges reçus ? « Si je leur reproche d’avoir perdu leur sang-froid ? Avant tout de chose, je peux reprocher aux joueurs de ne pas avoir fait le break, de ne pas avoir fait plus de sang-froid effectivement, mais dans la finition pour marquer le deuxième but. On a la situation où ils sauvent sur la ligne, voilà… Tant que vous ne vous mettez pas à l’abri, vous n’êtes pas non plus à l’abri d’un scénario comme ça ».

 

L’absence de réalisme en tout cas, devant le but, s’est faite une nouvelle fois sentir, avec beaucoup d’occasions manquées ou mal négociées de Nicolas De Préville. « Beh ouais… On est dans l’effort, l’abnégation. Il n’y a rien à reprocher dans l’envie, mais on n’est pas très justes pour finir ».

 

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des