Les Tops/Flops Girondins4Ever de Granville-Bordeaux

bandicam 2018-01-07 15-35-31-208

bandicam 2018-01-07 15-35-31-208

 

Après les notes il y a quelques minutes, Girondins4Ever vous offre maintenant ses Tops et ses Flops au sein du onze bordelais cette rencontre.

 

Les Tops

Jérémy Toulalan (8/10) : « Redescendu à son poste de prédilection, ‘La Toul’ a de loin été le meilleur joueur des Girondins de cette rencontre. Au four et au moulin, le capitaine bordelais était dans tous les bons coups, qu’ils soient défensifs et même… Offensifs. On le vit notamment déborder comme un ailier en seconde période. Il n’a jamais rien lâché et dans l’état d’esprit, il est clairement l’exemple de ce groupe ».

Jules Koundé (6/10) : « Si l’on devait ressortir un joueur de la défense bordelaise, ce serait bien Jules Koundé. Pour son premier match en professionnel, le jeune joueur a fait preuve de beaucoup de calme et de sérénité, ne cherchant pas à tergiverser et en éloignant le danger à chaque fois. Pour une première, dans ce contexte, c’est prometteur ».

Benoit Costil (6/10) : « Auteur d’un pénalty arrêté, de deux parades décisives, Benoit Costil aurait pu aussi se faire surprendre par le vent en première période avec un dégagement ‘rétro-banane’. Le gardien bordelais est apparu plus sûr qu’en première partie de saison, prenant l’initiative de certaines sorties aériennes. C’est mieux, malgré deux buts encaissés (un sur pénalty et sur un tir contré) et c’est donc ‘récompensé' ».

 

Les Flops

Théo Pellenard (0/10) : « Le jeune défenseur central a vécu une après-midi compliquée. Gêné par les conditions, il a usé de jeu long à mauvais escient. Dans le jeu, il a souvent été pris de vitesse, et a provoqué un penalty en début de match sur Connan (4’). Il a été en difficulté toute la rencontre face à Douniama, notamment sur les longs ballons (30’ 33’). Rien de vraiment rassurant ».

Maxime Poundjé (-5/10 ) : « Comme son acolyte de défense dans les flops, il n’a jamais bien relancé sur cette partie. Très mauvais sur ce domaine, il l’a été tout autant dans le secteur défensif, en lâchant souvent son marquage. Comment peut-on, contre le vent, insister sans cesse avec des ballons aériens ? C’est à vraiment se demander comment il est devenu professionnel. En face, certains amateurs qui n’ont pas eu leur chance en centre de formation, mériteraient mieux ».

Et tous les autres…

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des