Jocelyn Gourvennec : « Vous allez me dire, ‘peut-être qu’ils s’entendent trop bien…’. C’est possible »

Groupe

Groupe

 

Jocelyn Gourvennec a évidemment reconnu que les résultats des Girondins de Bordeaux n’était pas bons en première partie de saison. Mais il a tenu à défendre son groupe au niveau du travail, de l’état d’esprit, et sur le fait que les joueurs n’ont jamais lâché. « Dans l’esprit oui, parce qu’on a besoin de se relancer. On a besoin de retrouver du punch, du dynamisme, de la détermination, de l’engagement. On ne peut pas reprocher aux joueurs sur la première partie de saison de n’avoir pas voulu faire les efforts, ils les ont faits. Ils ont couru. Mais on a manqué d’intensité, de cohésion, et de détermination. Il faut qu’on retrouve ça […] Le groupe est appliqué et travaille bien, les joueurs s’entendent bien. Vous allez me dire, ‘peut-être qu’ils s’entendent trop bien…’. C’est possible. Mais en même temps, quand il y a des tensions dans un groupe, ce n’est pas bon non plus. Il n’y a pas de tensions, les joueurs s’entendent bien et travaillent bien, mais aujourd’hui il n’y a pas eu une seule semaine d’entrainement manquée sur notre mauvaise période. C’est-à-dire qu’ils ont toujours été dans l’adhésion, dans l’effort. Simplement, au moment de passer sur le match, quand la machine se dérèglait un peu, on a manqué de répondant. On a besoin de retrouver du répondant, de retrouver de l’allant et cela passe par plus de détermination, c’est évident ».

 

Le coach bordelais a également tenu à insister sur le fait que pour beaucoup de matches perdus lors du premier acte de la saison, cela ne s’est pas joué à grand-chose, quand même. « On a beaucoup de matches qui n’ont pas tenu à grand-chose. On n’a pas été baladés dans les matches à l’exception de Strasbourg où ça a très mal démarré et où ça a été très dur du début à la fin. Evidemment aussi le match à Paris mais c’était il y a longtemps. Pour le reste, les matches n’ont vraiment pas tenu à grand-chose. Il y a eu du doute, c’est évident, mais je n’ai jamais senti le groupe lâcher ou manquer d’envie. On a raté des choses, on n’a pas été suffisamment solides, ça oui. Mais parce que le doute s’est un peu installé. On doit retrouver plus de force. Avoir de la détermination c’est montrer plus de force, se faire plus respecter. Toutes ces petites choses-là vont faire que les résultats vont s’inverser. La qualité du groupe, on la connait, on a beaucoup de bons joueurs. Ils ne peuvent pas avoir perdu leurs qualités comme ça ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

 

1
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Tiber Btl Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Tiber Btl
Invité

Si il y avait de l envie il y aurait des bon résultats. Qui est donc fautif de ces mauvais résultats? Coach et son staff ou certains joueurs qui ne jouent pas à leurs poste? Certains joueurs qui jouent aux foot avec leur derrière aux lieux de jouer avec la tète et les jambes. Kamano ces un matche sur deux voir sur trois. Sankhare de même plus de faute et de carton Allez bordeaux depuis plus de 40 ans. Allez bordeaux allez marine et blanc pour toujours même quant sa va pas. J aime bordeaux à la vie à la… Read more »