Jocelyn Gourvennec : « On est unis et sur la même longueur d’onde pour faire les choses ensemble au club, il n’y a pas de distension »

Jocelyn Gourvennec, Franck Chaumin, Thierry Delmeule

Christophe Dugarry a tenté de savoir d’où venait le problème des Girondins qui est récurrent depuis quelques saisons et que l’on a déjà vécues avec Francis Gillot ou encore Willy Sagnol« C’est quoi le problème à Bordeaux ? Il y a eu Willy Sagnol pour qui ça a été compliqué, il y a eu Francis Gillot, il y a eu pas mal d’entraîneurs pour qui ça avait bien commencé. Alors, j’ai mon opinion, je pense que ce club, dans ses structures, n’est pas suffisamment fort et n’a pas suffisamment d’expérience. Il y a un Président jeune, un directeur sportif qui est jeune dans le métier aussi. Ils sont certainement très compétents, je ne vais pas leur faire de procès d’intention ».

Jocelyn Gourvennec a ensuite répondu à l’ancien attaquant bordelais en tenant à rappeler qu’il n’était pas le seul à tenir cette équipe à bout de bras mais que tout le club est soudé pour traverser les bons comme mauvais moments. « Ce n’est pas ça le sentiment qui me vient dans ma fonction aujourd’hui. Aujourd’hui, même si c’est très compliqué, je suis très heureux et très fier d’être l’entraineur des Girondins de Bordeaux, c’est un grand club à mes yeux. Aujourd’hui, la donne a changé par rapport à ce qui est possible de faire en Ligue 1 compte tenu des très, très gros budgets de quelques clubs : ils ne sont pas nombreux mais ils sont présents. On est unis et sur la même longueur d’onde pour faire les choses ensemble au club, il n’y a pas de distension, je m’en suis déjà exprimé. On est unis au niveau du staff, et on veut tout faire pour que ce groupe rebondisse. Ce n’est pas à moi d’exprimer mon sentiment sur le poste des uns et des autres. Je suis très content de travailler avec Monsieur Martin comme j’étais très content de travailler avec Monsieur Triaud. J’ai toujours vraiment eu une bonne relation avec mon président. Les gens au club, avec qui on travaille aussi au niveau de la direction, et de l’actionnaire, on parle ensemble. On n’est pas toujours d’accord mais on fait les choses ensemble et on avance ensemble. Après, on a fait le choix de rajeunir l’effectif mais aussi de créer des conditions pour que les plus jeunes, et notamment les jeunes de la génération Championne de France U19 l’année dernière, viennent petit à petit assurer la relève. On est là-dedans. Effectivement, avec un groupe plus jeune – et c’est ce qu’on a voulu – donc il y a des sursauts, des moments où c’est plus difficile actuellement. Mais il faut garder le cap et continuer à bien travailler. Je pense que le mercato va être important pour nous parce qu’il faut bousculer un peu ce groupe et le rebooster. Mais après, il faut aussi que chacun hausse son niveau. On a trop de joueurs qui, pendant un mois et demi, ont été en dents de scie et en-deçà de ce qu’ils sont capables de faire. C’est notre travail que de les aider à rebondir ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

1
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Franck Valsaint Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Franck Valsaint
Invité

Quelqu’un qui ne regarderait pas le classement, qui ne saurait pas que Bordeaux est 15ème, à 2 pts de la zone de relégation et qui écouterait seulement parler Gourvennec aurait l’impression que Bordeaux est 6ème et qu’il manque juste un « p’tit truc » pour basculer dans Top 4..!!