Nicolas De Préville : « Il fallait surtout se vider l’esprit car on a eu un peu de mal à terminer ce premier cycle »

Laisser un commentaire