François Grenet : « Pour tout ce qui est technique de frappe, le foot aide beaucoup. Mais tout le reste, c’est le golf »

 

Le défenseur champion de France avec les Girondins en 1999, François Grenet est un des ambassadeurs du Gironde Tour Footgolf avec Matthieu Chalmé et Tony Vairelles. Il parle de ce sport qui combine le football et le golf, un sport où les anciens grand du ballon rond ont plus de facilités. « Ça aide, il y a des prédispositions. Après on n’a pas besoin d’être footballeur pro. Techniquement, tout le monde est capable de mettre coup de pied dans un ballon. C’est beaucoup plus facile que de prendre un club de golf dans les mains et d’envoyer la balle là où l’on veut ».

 

Entre le foot et le golf, on pourrait croire que tout les oppose, pourtant pour l’ancien girondin il y a plus de points communs qu’on ne le pense. « Pour tout ce qui est technique de frappe, le foot aide beaucoup. Mais tout le reste, c’est le golf : l’appréhension du parcours, l’adaptation aux conditions météorologiques, la stratégie, la concentration… ». Il faut bien évidemment faire preuve d’adresse et certains postes au foot sont avantagés à cette pratique. « Un poste offensif. Un numéro dix car c’est lui le plus à même de mettre la balle au fond : dans le but pour un footballeur, dans le trou pour footgolfeur ».

20 minutes