Jérôme Dauba : « C’était soit on reprenait le 1er, soit le 28-29 décembre. Donc elles ont vite choisi… »

Jerome Dauba

Les féminines des Girondins reprendront le chemin de l’entraînement le 1er janvier à 17 heures. Leur entraineur Jérôme Dauba a parlé de la manière dont les filles avaient réagi à cette nouvelle. « Elles ont un programme individuel au lendemain des fêtes de Noël. Plutôt que de les faire revenir juste pour courir, on leur a donné un programme. Vu que ce sont des joueuses très sérieuses, en qui on a confiance… On se retrouvera le 1er janvier à 17 heures. Elles l’ont bien pris. C’était soit on reprenait le 1er, soit le 28-29 décembre. Donc elles ont vite choisi… ».

 

Elles auront donc une semaine pour se remettre dans le bain avant leur premier match le 7 janvier. « Ce sont des compétitrices, donc elles n’ont pas beaucoup cogité quand on leur a donné la date de reprise. L’objectif c’est de bien préparer la Coupe de France parce qu’on veut faire un parcours. Et derrière il y aura Fleury. Elles ne sont pas folles, elles savent que c’est un premier gros rendez-vous pour 2018. Donc si on veut se donner les moyens d’être performants face à Fleury, c’était reprise le 1er janvier, pour un décrassage (sourire) ».

L’entraineur bordelais a aussi donné un peu en avance ses voeux pour la nouvelle année. « C’est surtout être en bonne santé. J’aurais une pensé pour Philippe (Lucas) qui se bagarre au quotidien pour revenir en bonne santé. Je pense que quand on a la santé, qu’on a la chance d’être sur les bords des terrains ou sur un terrain, je pense que c’est la priorité aujourd’hui. Les résultats, les performances, à notre niveau, ça peut rester anecdotiques. La priorité étant la santé. Je souhaite à tout le monde d’être au moins en bonne santé, à mes joueuses aussi, d’être bien dans leurs têtes et leurs corps, c’est la priorité ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Soir de Foot n°69

Laisser un commentaire