Laurent Blanc : « Je sais la difficulté du rôle, dans n’importe quel club d’ailleurs »

Laurent Blanc

 

Laurent Blanc est prêt pour reprendre du service. Mais pour ça, il faudra un club « qui ne se refuse » pas, et ils ne sont pas légion « une quinzaine » selon l’ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux. « Dix, quinze clubs qui vous présentent quelque chose avec les moyens de le faire. L’Allemagne? C’est très compliqué, pour une simple et bonne raison : la langue. Ce n’est pas que je n’aime pas le football allemand, au contraire, il me plaît beaucoup » a t’il déclaré à La Provence.

 

Quant à ses attentes, il souhaite une équipe qui peut lui offrir les moyens de gagner. « Je l’ai dit plusieurs fois, j’en ai parlé l’année dernière, c’est un peu le même ressenti que j’ai aujourd’hui. Je vous le dis franchement, si j’avais pu entraîner, je ne serais pas là en train de vous répondre. Mais, je suis assez exigeant. Est-ce que j’ai raison de l’être ? Je n’en sais rien. Mais je l’assume. Si je trouve quelque chose qui m’intéresse, je le ferai. Si je ne trouve pas quelque chose qui m’intéresse, je ne le ferai pas. Non, non (sourire), pas d’annonce, il y a ‘Le bon coin’ pour ça… On connaît ce métier, je le connais, je suis jeune encore dans ce métier même si je l’ai fait un certain nombre d’années, je sais la difficulté du rôle, dans n’importe quel club d’ailleurs, que ce soit pour jouer la gagne ou pour jouer le maintien, que ce soit pour jouer le milieu de tableau… Tout est difficile. Quel que soit le club, quelle que soit l’ambition, avec un rôle qui devient de plus en plus difficile […] Ca va devenir de plus en plus compliqué pour l’entraîneur. Y retourner oui, mais avec les moyens de gagner ».

La Provence

3 réponses

  1. Norbu Yelirn Norbu Yelirn dit :

    Si il revenait il demanderait du ménage dans le club avant donc cela ne se fera jamais tant que nous aurons M6 comme proprio

Laisser un commentaire