Cédric Carrasso : « J’ai rarement vu un club avec autant de passion, un encadrement, une logistique… »

Cédric Carrasso

 

Aujourd’hui, l’ancien gardien des Girondins de Bordeaux, Cédric Carrasso évolue à Galatasaray. Le joueur raconte l’engouement de ce pays pour le football, et plus particulièrement de la ville d’Istanbul. « C’est la structure du club surtout qui est impressionnante. Aujourd’hui, en étant honnête, on a une bonne équipe mais le club a un standing qui est 100 fois plus élevé que l’équipe qu’on a. J’ai rarement vu un club avec autant de passion et surtout un encadrement, une logistique… Ça fait partie des grands clubs. J’ai rarement vu une organisation aussi propre. J’avais vu ça en Équipe de France où on avait vraiment une organisation incroyable. Mais ici, ça déchaîne les foules. Quand vous partez faire la mise au vert pour un match à l’extérieur, quand on arrive à 22h à l’aéroport de là où on doit se rendre, vous avez toujours 500, 1000 personnes qui attendent. Ca se déplace à 3000 personnes tout le temps. C’est 20 ou 25 millions de fans, c’est incroyable. Istanbul, c’est une ville qui a plus de 20 millions d’habitants. Il faut s’imaginer la chose, c’est vraiment incroyable. Ca m’a fait du bien, j’avais besoin de me remettre dans le bain. Pour moi en France, on a de gros à priori sur la Turquie. Je ne sais pas si c’est de la faute des médias… mais c’est un pays extraordinaire, c’est une ville extraordinaire. Je me sens plus en sécurité aujourd’hui quand je suis en Turquie, que quand je pars en France, c’est incroyable. C’est une mégalopole, Istanbul c’est à faire honnêtement. Je conseille à tout le monde d’aller voir ce que c’est. C’est un endroit incroyable. C’est une ville très, très vivante, que ça soit dans le football ou pour la vie du quotidien. C’est une belle expérience à vivre. J’avais besoin de partir un peu loin de ça, j’avais besoin d’être loin de Bordeaux. J’avais besoin de changer d’air. Quand vous encaissez la chose, qu’on vous fait croire des choses que moi je ne croyais pas au départ… Je me rends compte avec le temps que je ne mettais pas beaucoup trompé sur ce que j’avais dit ».

 

Bdc One Sport- Studio Foot

Retranscription Girondins4Ever

 

12
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
6 Comment threads
6 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
10 Comment authors
Florian DucasseCorentin TourauNiNi GallYaya LlopisHans Brszcz Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Hans Brszcz
Invité

Ouf, j’ai cru qu’il parlait des Girondins

Yaya Llopis
Invité

Tu dis ça parce que t’es énervé !

Hans Brszcz
Invité

À ce niveau c’est plus de l’énervement !

Frederic Leyssalle
Invité

Reviens Bordeaux

Zounours Bi
Invité

Il parle pas des girondins je pense..

NiNi Gall
Invité

Non non il parle bel et bien du club où il évolue (en coupe) en ce moment Galatasaray

Zounours Bi
Invité

Je plaisantais..

Mickael Morisson
Invité

Oui-Oui il parle bien de bordeaux

Mehdi Bekhti
Invité

J’aime tellement cette magnifique ville que je suis très content de lire ses propos !
Oui en France, on a de gros a priori sur ce pays ! Istanbul et la Turquie sont à découvrir absolument !

Corentin Tourau
Invité

La ville est juste magnifique et la ferveur dans la stade c’est hallucinant. Des équipes comme saint Étienne auraient un public banal dans cette ligue par exemple.

Florian Ducasse
Invité

C’est pas tellement qu’on a des a priori c’est plus qu’il y a une instabilité politique du pays que ce soit en terme de démocratie ou de combats politique. Ça réduit forcément la confiance et l’intérêt des étrangers. Ça ne veut pas dire que le pays et ses habitants ne sont pas bien.

Olivier Lurton
Invité

Il parle du FCGB je suis sur… Non ? ah bon ?