François Bommé : « Succéder à Franck Chaumin c’est une lourde tâche d’un point de vue humain et professionnel »

Franck Chaumin

 

François Bommé, le nouvel entraîneur des gardiens de buts du centre de formation des Girondins de Bordeaux, s’est présenté au micro de GoldFM. « Succéder à Franck Chaumin c’est une lourde tâche d’un point de vue humain et d’un point de vue professionnel. C’est quelqu’un qui a une grosse expérience. Je suis ravi de rejoindre ce club. J’arrive du Pôle Espoir de San Sébastien. Sur les deux dernières saisons je m’occupais des gardiens de but. Après, j’étais aussi le responsable des gardiens de buts dans toute la Ligue Atlantique, que ce soit dans les détections ou les formations. Il n’y avait pas assez de terrain à mon goût mais ça me correspondait parce que c’était aussi une vision différente sur le poste, donc c’était forcément enrichissant. Auparavant, j’étais au Poiré sur Vie une année en National. Club que j’ai dû trouver à la suite du dépôt de bilan du Mans FC. J’y suis resté six saisons et demie, cinq années en tant que responsable du centre de formation au niveau des gardiens, et une année et demie chez les pros. Les derniers six mois ayant été assez difficiles, attendre le 31 octobre pour déposer le bilan et faire entrainement tous les jours sans faire de compétition… J’ai eu le bonheur et la chance de côtoyer Jérémie Janot une saison. C’était sa dernière saison alors ce n’est pas celle qu’il retiendra, mais moi ça m’a beaucoup apporté. Et auparavant, j’ai passé six années au FC Nantes, de 22 à 28 ans, où j’ai fait mes gammes de jeune entraîneur. J’ai tout de suite aimé ça, m’occuper des gardiens de but à l’école de foot et plus tard à la préformation, où j’ai rencontré Franck Chaumin. Il me semble que tous les derniers entraîneurs du centre aux Girondins sont issus du FC Nantes (sourire) ».

 

François Bomme 2

 

Il connut également une carrière de joueur, mais uniquement amateur. « J’ai eu une carrière de footballeur amateur, malgré le fait que mon parcours est celui d’un jeune footballeur rêveur. J’avais envie de devenir professionnel évidemment, j’ai fait toute la filière sport-études de l’époque, qui était rattachée à un club professionnel : Angers. J’y ai joué deux ans. A 15ans, je faisais 1.70m, aujourd’hui je dois faire 1.73m… Voilà… J’ai tout de suite compris que ce n’était pas possible, déjà parce que je n’avais pas assez de talent au-delà de mes centimètres. J’ai toujours été bosseur et très curieux sur l’entrainement du gardien, j’essayais de compenser par d’autres qualités, et je m’y suis intéressé tout de suite ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des