Cédric Carrasso : « J’essaye toujours de comprendre par rapport au gardien, ce qu’il pourrait apporter dans cette situation »

Benoit Costil

La situation des Girondins de Bordeaux n’est pas au mieux. C’est le moins que l’on puisse dire. Il a été demandé à Cédric Carrasso s’il avait des explications à donner sur cet état de fait. « Non, donner des explications, c’est difficile. Après, je suis quelqu’un qui s’est toujours contenté – surtout pour rester dans ma ligne de conduite – de m’occuper de mon rôle. On va dire que moi je suis un joueur, encore plus, un gardien de but. Donc j’essaye toujours de comprendre par rapport au gardien de but, ce que le gardien pourrait apporter dans cette situation-là, ce que j’ai pu connaître par le passé. Aujourd’hui, c’est en parlant du rôle que je connais le mieux, c’est de se dire ‘oui le gardien à un moment donné – peu importe qui joue – fasse les deux ou trois matches qui te permettront que sur tous les scores où tu as perdu 1-0, de faire un 0-0 et de réenclencher une dynamique’. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui, c’est difficilement compréhensible pour ma part, par rapport au discours qu’il y a eu en début de saison aux Girondins, où on nous a bien expliqué qu’ils avaient gardé l’ossature de l’équipe, qu’ils avaient amené du mieux et de la qualité. Aujourd’hui, de se retrouver dans cette situation-là à Noël, ça fait bizarre, je ne m’attendais pas du tout à ça. Ca me rend triste vraiment honnêtement. C’est quelque chose qui me fait bizarre. Même pour rentrer dans les détails, j’ai pu voir le match de Strasbourg et c’est vrai que le lendemain je me suis réveillé avec une boule au ventre comme si j’étais encore au club. Ca m’a fait vraiment bizarre ».

 

Bdc One Sport- Studio Foot

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des