Gaëtan Huard : « Benoit a un peu de mal, à l’image de l’équipe, mais il est capable de se relever »

Benoit Costil

Gaëtan Huard, en tant qu’ancien gardien de but, a traité du sujet de la concurrence entre Jérôme Prior et Benoit Costil aux Girondins de Bordeaux, depuis quelques matches. « Jocelyn n’est pas quelqu’un de fermé, il en a certainement parlé en amont avec les joueurs pour qu’il n’y ait pas de souci, c’est toujours mieux de l’apprendre par la bouche de son entraîneur que par la presse ou autre. Il a fait ce qui lui a semblé bon faire. Jocelyn a aussi tous les joueurs de l’effectif sous les yeux, toute la semaine. Il a voulu insuffler à Benoit un coup d’élan supplémentaire. Benoit a un peu de mal actuellement, à l’image de l’équipe, à faire la différence dans les situations. J’ai toujours dit que c’était les gardiens qui faisaient la différence, on l’a vu sur la finale féminine de Handball, au plus haut niveau, c’est le gardien. Areola, ce sera à lui de faire la différence si on veut que le PSG passe face au Real Madrid. Le gardien a la clé du match, on inculque la confiance, la sérénité. J’en ai un très bon souvenir. J’ai raté des matches où j’ai senti l’équipe très fébrile, et on a fait une série extraordinaire en étant invaincus, et je me sentais imbattable. Ça, il faut le savoir. Le rôle du gardien est trop pris à la légère dans les clubs aujourd’hui […] C’est surtout la confiance qu’il inculque. Il n’y a pas que la part d’arrêts dans le football, il y a la part de sérénité. Vous pouvez faire des arrêts, comme parfois ceux de Lopez qui ne servent pas à grand-chose, plonger pour plonger ça ne veut pas dire que vous êtes forcément bon (même si là, il a été très bon contre Marseille). C’est la confiance et la solidité que vous inculquez, que vous donnez à votre groupe, qui font que les joueurs se sentent beaucoup plus libérés, ont plus envie d’aller de l’avant, porter le jeu et jouer plus haut. Quand un gardien n’est pas bien, l’équipe a tendance à reculer et subir. Bien sûr que l’équipe le sent. Je le vois dans les regards, les gros plans sur les gardiens, je vois tout de suite s’ils sont bien ou pas. Pas besoin de regarder ce qu’ils font techniquement dans leur jeu, sur leur poste […] Bien sûr que Benoit Costil est capable de se relever. Contrairement à ceux qui disent que pour l’instant il n’a pas fait des bonnes choses… Je l’ai vu faire des choses, notamment à domicile. A Toulouse aussi à la deuxième minute face à Corentin Jean. Sur cette action, il a donné la confiance à l’équipe, qui est allée chercher la victoire ».

 

Goldfm

Retranscription Girondins4Ever

2
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Lucette VirolGaetan Moquay Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Lucette Virol
Invité

c’est au pied du mur que l’on voit le maçon …

Gaetan Moquay
Invité

Il faut proir lui mette la pression pour qui se mets fond et confiance qui se donne