« Le tacle à retardement » de Julien Cazarre consacré aux Girondins de Bordeaux

Julien Cazarre

 

Dans sa rubrique « le tacle à retardement » pour France Football, Julien Cazarre s’est moqué (avec humour forcément) des Girondins de Bordeaux. Voici ses propos.

 

« Il y a des années où t’as vraiment pas envie d’être supporter des Girondins de Bordeaux. (Bon, chaque année, vous me direz en ce qui me concerne… Heu oui, c’est pas faux parce que j’ai un peu autre chose à foutre que d’aller chanter Viva Sankharé dans un stade aux trois quarts vide entre Julien Courbet et Pascal Obispo.) […] Quel courage d’aller un week-end sur deux au Matmut te fader un tel spectacle quand tu pourrais te faire peinard une dégustation de Château Cheval Blanc devant un feu de cheminée en écoutant Glenn Gould… Avec un plaid sur les genoux et maman qui finit de faire cuire les canelés. Haaaaaaaa! Arrête!!! J’ai envie de bander ou de me pendre… ou les deux puisque l’un provoque l’autre… […] D’ailleurs, aujourd’hui, on a l’impression que la seule manière de mettre popol au garde-à-vous à Bordeaux, c’est d’enfiler une cravate en corde et de la clouer au plafond en dégageant le tabouret. Y en a un qui doit bien rigoler, c’est Gargamel, enfin Jean- Louis Triaud. Alors lui, le mec, il s’est barré au bon moment. Il a vu le vent tourner, eh ben, ni une ni deux, il t’a refilé le bouzin à ce pauvre banquier de province de Martin qui commence à ressembler dangereusement au gars qui a tout misé sur les emprunts russes en 60 et qui a voulu se refaire avec l’action Eurotunnel. Le pigeon quoi… Il s’appelle Martin, mais il aurait pu s’appeler Perrin car il ne ferait pas tache dans un film de Francis Veber, et pas sûr qu’il joue le rôle de Depardieu […] En même temps, le mec, il est peinard, il a tiré le super bon numéro avec les Girondins, parce qu’avec ce club, à tous les coups on gagne. Si tu gagnes, les supporters sont heureux, et si tu perds, ça leur en gratouille une sans réveiller l’autre vu que, de toute façon, ça changera pas le prix de la bourriche d’huîtres ni le taux de l’ISF sur l’immobillier (merci Macron) ! C’est à se demander pourquoi je m’inquiète, car le gars en velours côtelé et pull mohair des allées de Tourny, lui, il sait très bien que toutes les années en «9» il est champion de France… 1999, 2009… Donc 2019. CQFD ».

11
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
8 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
11 Comment authors
Jerome BenoitGuillaume VianeySimon LvskLaurent de BordeauxDamien Fougou Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jerome Benoit
Invité

Tous les clichés réunis d’habitude c’est les noirs

Guillaume Vianey
Invité

Ludo Crn

Simon Lvsk
Invité

Julien Crg Paul Lassalle Johan Manigand Victor Lebrun Félix Aupetit-Belin ish ish

Damien Fougou
Invité

Ça me fera toujours rire les critique sur l’affluence au Matmut, commence déjà par remplir ton parc des princes alors que ta non seulement un bassin de population 20 fois plus grand et les moyens de faire jouer des Neymar et compagnie

Laurent de Bordeaux
Invité

Constat terrible, pas faux et marrant.

Eric Prad'o
Invité

Cazarre ? Le virage ferait mieux de le secouer un peu qd il vient chambrer le club ! Quel buse celui-là !!

Cédric Montana
Invité

Il a reson malheureusement

Dorian Loret
Invité

Mdr le secouer de quoi ? Justement le virage c’est des pines d’huîtres. Ils sont à la ramasse

Francis Bozzetto
Invité

Je me demande si c’est pas plus efficace quand Cazarre parle des Girondins que quand c’est Dugary. Ça doit quand même le chatouiller à Tavernost de passer pour une bille…

Mathis Hamida
Invité

Robin Bildet

Robin Bildet
Invité

Il a raison