Pierre Lees-Melou : « On savait que Bordeaux jouait à cinq derrière, donc forcément il fallait être patient »

Réagissez à l'article ↓

6 Commentaires sur "Pierre Lees-Melou : « On savait que Bordeaux jouait à cinq derrière, donc forcément il fallait être patient »"

  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Zounours Bi
Invité

Faut jouer à 3 défenseurs et plus de joueurs offensifs.

Jean-Paul Behaxeteguy
Invité

Il ne faudra plus appeler notre stade le matmut atlantique mais le matmut Titanic. Attention les poissons on arrive.

Alain Saboulard
Invité

aller quelques innocents vont encore dire Bon aller 3 points contre Montpellier et sa repart Bandes de cagolles Quand on vois le simulacre de match que Bordeaux a produit sincèrement a vomir Une honte !!!

Anpasav Maco
Invité

Mais quand on regarde Bien..Sankaré jouait à Guigamp, puis à lille qui sait débarasser de lui. Sabaly jouait a Evian.Plasil Toulalan éssaye e gérer bien leur fin de carrière. Quand tu as ça dans ton groupe merci ton actionnaire

Anpasav Maco
Invité

Deux latéral gauche, bientot on va jouer avec deux Gardien…

Gianni Frasca
Invité

il aurait pu enlever « jouait »