Jocelyn Gourvennec : « Cela va bien finir par payer un jour, mais ça ne tombera pas tout seul… »

7 réponses

  1. Décryptons la phrase de Gourvennec: « Cela va bien finir par payer un jour, mais ça ne tombera pas tout seul… » sous entendu qu’il compte davantage sur la chance, sur Madame Soleil (du genre un arbitre qui sifflerait 3 pénos pour Bordeaux lors du même match, que les défenseurs adverses se trouent 4-5 fois et que cela profite à NDP ou que Bordeaux gagne sur tapis vert) que sur ses propres compétences d’entraîneur…!! Ce n’est pas le discours d’un entraîneur qi serait  » L’Homme de la situation »

  2. Martin Berho Martin Berho dit :

    aujourd’hui peut être ou alors demain……

  3. ca passera pas si c est prior dansl es buts

  4. Si ça paye la saison prochaine on aura une chance d’être champion de ligue 2

Laisser un commentaire