Sarah Cambot : « Malgré la différence de niveau, il ne faut pas arriver la fleur au fusil »

Sarah Cambot

L’attaquante bordelais Sarah Cambot est revenu sur le match nul concédé face à l’équipe de Soyaux lors de la dernière journée de championnat de D1F. « Le terrain était compliqué. L’équipe en face a livré une belle prestation. Elles nous ont posé quelques soucis. On a su faire le dos rond et prendre un point, sur un match compliqué à jouer ». En dehors du championnat, les girondines participeront également à la Coupe de France féminine. Une compétition où elles connaissent déjà leur futur adversaire. Ce sera Sainte-Luce un club qui évolue en Régional 1. « C’est toujours bien, pour la Coupe de France, de rencontrer des équipes de différents niveaux. Voir d’autres équipes, cela change du championnat. C’est une autre aventure, c’est bénéfique pour tout le monde. Cela permet de prendre du temps de jeu par rapport au championnat qui reprendra le week-end suivant. Il faut respecter l’équipe que nous avons en face. Malgré la différence de niveau, il ne faut pas arriver la fleur au fusil. Il faut y aller en ayant à l’esprit de vouloir passer un tour ».

 

Enfin l’attaquante bordelaise a également eu un petit mot sur le dernier match de l’équipe de France qui s’est déroulé à Bordeaux entre la France et la Suède. « Pour le football féminin, cela a été une grosse promotion. Le match de l’Equipe de France A, à Bordeaux, c’est vraiment une bonne chose. Cela a amené pas mal de monde. Cela a plu à certaines petites filles et ça aide au développement du football féminin. C’est tout ce que nous souhaitons avec l’essor de l’Equipe de France. Le football féminin sera reconnu, encore plus dans la région ».

 

Le Club

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des