Yoann Riou pense que Gourvennec « devrait instaurer un peu plus de niaque » et que « son équipe devienne un peu plus méchante, un peu plus sale »

Yoann Riou

 

Yoann Riou s’est exprimé sur la très mauvaise passe bordelaise actuelle et cette nouvelle défaite à Toulouse, en commentant le travail d’un entraîneur qu’il apprécie particulièrement, Jocelyn Gourvennec, qu’il a pu observer durant ses années guingampaises, lui qui est supporter de ce club. « Déjà entre Rennes sixième et Saint-Étienne quinzième, il n’y a que cinq points. C’est un championnat anormal, et on a vu le cas de Rennes, où avec deux victoires tu peux remonter au classement. Je peux juger, car j’ai vu évoluer Gourvennec à Guingamp pendant six ans. On peut penser que c’était facile, mais il prend un club en National. C’est compliqué en D2, puis finalement il monte au bout de deux ans. Puis durant la saison 2014-2015, après deux journées, Guingamp est dernier, complètement à la rue, c’est la panique à bord. Et finalement, c’est grâce à la Ligue Europa, où il joue le coup à fond. Il va jusqu’en 1/16èmes dans cette compétition, puis il arrache leur maintien d’une manière assez facile dans le milieu du tableau. Moi je pense que l’on doit faire confiance à ce garçon. Je pense qu’il est laborieux dans le bon sens du terme. Il lui faut du temps, ce n’est pas un architecte, il lui faut du temps, ce n’est pas clinquant. Le meilleur exemple est Lucien Favre. A un moment donné, il a eu sept défaites dans la saison, après ça allait mieux, et ils prennent ensuite 5-0 contre Lyon. Bordeaux devrait être beaucoup mieux, beaucoup plus haut au classement, car tu as tout de même des Lerager, Sankharé… Pour moi, il manque de la niaque. Contre Dijon, tu ne peux pas mener deux fois au score et perdre à la fin. Contre Marseille, tu mènes au score et tu prends un but complètement con. Moi je pense que Gourvennec devrait instaurer un peu plus de niaque, que son équipe devienne un peu plus méchante, un peu plus sale ».

Ainsi, il a souhaité se pencher sur un cas bien particulier, celui de Nicolas De Préville, avant de conclure par le calendrier bordelais à venir. « De Préville a du talent. Gourvennec essaie de le mettre dans l’axe, puis à gauche pour qu’il ait moins de responsabilités, parce qu’il a peur que dans l’axe il ait un peu peur. Je pense qu’il faut un peu plus de méchanceté. Souillez-vous un peu quoi ! Surtout que le calendrier qui arrive n’est pas évident. Tu vas à Nice déjà, une équipe qui s’est requinquée. Je pense que le match test va être celui de Coupe de France début janvier à Granville. Si tu as une défaite ce jour-là, tu n’as plus beaucoup de marge ».

L’Equipe 21

Retranscription Girondins4Ever

2
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Mickaël DuleyFred Frap Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mickaël Duley
Invité

Trop de tolérance avec Mr gourvenec dehors. Mr Blanc attend?

Fred Frap
Invité

A va la faire facon booba lol on.va faire du sale