Jocelyn Gourvennec : « Jérémy Toulalan et Jaro Plasil sont exemplaires et vraiment extraordinaires avec tout le monde »

Jocelyn Gourvennec

Après une nouvelle défaite face à Strasbourg et à domicile sur le score de 0-3, Jocelyn Gourvennec a confirmé que le moral de ses troupes est impacté par cette très mauvaise série. « Les joueurs culpabilisent un peu. Beaucoup pour certains. Parce qu’ils voient bien que ça ne prend pas forme. Je crois qu’il y a vraiment une bonne entente et une relation de confiance entre le groupe et le staff, et l’entraineur. Ça, je m’en porte garant. Mais ce n’est pas suffisant aujourd’hui. Je pense que c’est important d’avoir une cohésion, d’être unis, groupés, de vouloir la même chose, mais après il faut que ça bascule et pour ça il faut s’enlever tout sentiment de culpabilité chez les joueurs. Ils se donnent, ils se battent, ce n’est pas suffisant encore, mais avec la qualité qu’ils ont, ils n’ont pas pu oublier en si peu de temps que c’était des bons joueurs et que c’était une bonne équipe sur la durée. On a montré qu’on était une bonne équipe parfois, Marseille et Saint-Etienne c’était très bien. Ce n’était peut-être pas suffisant mais c’était largement correct. Mais là, il faut qu’on y arrive sur la durée, c’est tout l’enjeu aujourd’hui ».

 

Parfois dans un groupe il faut que certains joueurs « gueulent » un peu dans le vestiaire pour faire bouger les choses. La trop bonne entente du groupe pourrait être une des causes de ce train-train qui ne bouge pas. « Je pense qu’il faut qu’ils s’expriment plus, que ça vive encore plus, et pas seulement les cadres. On a aujourd’hui un groupe qui a énormément confiance en les deux joueurs cadres que sont Jérémy Toulalan et Jaro Plasil, qui sont exemplaires. Ils sont, dans une période difficile, vraiment extraordinaires avec tout le monde. On doit s’appuyer sur ces joueurs-là mais ils ne peuvent pas jouer à la place des autres. Ce sont des garçons qui ont une grande carrière, qui ont une grande personnalité aussi. Mais il faut que les autres autour haussent aussi leur niveau pour assumer – même s’il n’y a pas que des leaders dans le groupe – leur rôle d’équipier, de partenaire, et de joueurs d’équipe. On a besoin d’un collectif plus fort ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

5
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
5 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Germain BordeauxChristophe HebertOlivier BibeySteeve KugenerAlex KarOshi Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Germain Bordeaux
Invité

non mais moi j’en peux plus de lire ces conneries, faut être un fils de pute pour oser dire ça. Qu’ils créent un centre social alors s’ils sont bons dans ce domaine et qu’ils arrêtent le foot.

Christophe Hebert
Invité

Moi je me suis fait une raison…. classement de blaireaux pour équipe de blaireau….plus abonné depuis 5 ans….pas pigeon

Olivier Bibey
Invité

C’est bien ! Nous sommes ravis .. et ça apporte quoi ? Aucune incidence au niveau des résultats visiblement …

Steeve Kugener
Invité

Et le fait qu’ils soient degueulasses sur le terrain, ça compte ou pas, non parce qu’à la base ce sont des joueurs de foot non?

Alex KarOshi
Invité

Dans les vestiaires c’est ça ? Ah la la il fait bon vivre au Haillan, il paraît que les familles de joueurs se plaisent bien dans la région, et tout et tout