Jocelyn Gourvennec : « Je ne peux qu’affirmer que j’ai toujours la foi, je veux me battre pour mon club, mon groupe »

Jocelyn Gourvennec

Jocelyn Gourvennec espère voir une victoire très vite pour casser cette spirale négative mais aussi pour redonner le moral et le sourire à ses troupes. Il espère que ça se fera contre Toulouse en Coupe. « Aujourd’hui, on a besoin de résultats, de retrouver des sourires dans le vestiaire, comme on en a vu il n’y a pas longtemps après Saint-Étienne (3-0), et ça faisait plaisir. Malheureusement, sur la durée, on n’arrive pas à enchaîner et à concrétiser les bonnes intentions que l’on a eues sur Marseille, sur Saint-Étienne. Ça ne dure pas et ça, c’est un problème aujourd’hui. Il faut qu’on arrive à faire durer ça. Et pour faire durer ça, il faut déjà retrouver le goût de la victoire et ça passe par une qualification contre Toulouse ».

 

Il est revenu également sur la mauvaise série des Girondins et les possibilités d’y mettre fin. « La série n’est pas bonne, les résultats non plus, et le match de vendredi dernier (0-3), qui a été une très mauvaise soirée, et sportivement, et par rapport aux coulisses. C’est évident que le groupe est impacté. Je ne vais pas inventer d’histoires. Il n’y a pas de dissensions au sein de l’effectif, on a un staff uni, une stratégie avec la direction où on est sur la même longueur d’onde. Aujourd’hui, le constat qu’on peut faire – et c’est commun à tout le monde, tout le monde le fait et on est tous d’accord là-dessus – c’est que la série s’étire et ce n’est pas bon. Ce n’est pas acceptable. Après, ça c’est le constat. Après, sur les remèdes, moi je ne peux qu’affirmer que j’ai toujours la foi, et que je veux me battre pour mon club, pour mon groupe. Le groupe répond bien dans le travail mais a du mal à basculer dans la compétition. C’est un fait et mon rôle, aujourd’hui, est de mettre toute mon énergie avec mon staff pour qu’on rebondisse et qu’on retrouve à nouveau ce qu’on a réussi il n’y a encore pas très longtemps. C’est difficile mais quand c’est difficile, dans votre vie et dans la vie de chacun, il faut se battre. Ou alors on jette l’éponge et ce n’est pas du tout mon intention, ce n’est pas du tout ce qui m’anime parce que j’aime mon métier, j’aime mon, club, j’aime mon  groupe, j’aime mon staff. Même si la situation est difficile, dans ces situations-là il faut se battre et c’est tout. Il n’y a que ça qui compte. Il faudra que ça bascule positivement et basculer positivement, c’est évidemment aller chercher une qualif à Toulouse ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

4
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Jerome SimonetTissma Anthony KenzoFrederic LachaiseAlain Saboulard Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jerome Simonet
Invité

Tu à beau avoir la fois si t’es joueurs se bouge pas le cul on est mal barrer j ai mal à mon Bordeaux

Tissma Anthony Kenzo
Invité

Fait bouger le cul de tes joueurs putain de merde.

Frederic Lachaise
Invité

Tu v plutôt pas demission pour perdre t.es 5.5 millions d.euro d’indemnité!!!!!

Alain Saboulard
Invité

d autres apôtres avaient la foi Ils sont morts quand même