Tony Vairelles : « On est tous vraiment dépités, ça nous fait mal au cœur… »

5 réponses

  1. Olivier Bibey Olivier Bibey dit :

    C’est à dire que là , nous versons dans le fatalisme en attendant la sanction suprême en fin de saison !

  2. Martin Berho Martin Berho dit :

    Tous dépités, sauf les joueurs qui sont contents d’eux.

Laisser un commentaire