Gaetan Huard : « Dès que tu ne joues plus le jeu en première intention, ça veut dire que tu doutes, que tu n’es pas bien »

Gaetan Huard

Gaëtan Huard est revenu sur des propos de Jocelyn Gourvennec après le match de Dijon sur l’impossibilité de jouer un coup oui et un coup non le haut de tableau. « Non, ce n’est pas possible. Pour avoir de la régularité, on doit avoir de l’intelligence dans le jeu par moments, c’est-à-dire de gérer les temps faibles. On ne peut pas toujours être pied au plancher, avoir le ballon… Après c’est la mauvaise utilisation du ballon qui nous met en danger parce que l’adversaire utilise notre perte de balle pour nous piquer. C’est là-dessus où on est encore… Il vaut mieux perdre le ballon très haut que de tenter des passes latérales au milieu de terrain. Même derrière, on peut faire courir parce qu’il n’y a qu’un seul joueur qui va presser. Comme Benoît Costil joue bien au pied, que Jérémy Toulalan n’a pas de problème, même Jovanovic et Lewczuk, on peut faire tourner le ballon. Tant qu’ils ne sortent pas, on peut faire tourner le ballon pour faire sortir leur bloc. Mais, si à la première transmission, on cherche à mettre le ballon dans l’axe ou latéralement avec un mec sous pression, il y a un risque. Après, le souci que l’on a, et là-dessus on doit beaucoup progresser, c’est qu’on balance pour balancer. C’est compliqué parce que c’est une question de confiance aussi. Dès que tu ne joues plus le jeu en première intention, ça veut dire que tu doutes, que tu n’es pas bien. C’est vrai aussi que les terrains sont peut-être moins bons, celui de Caen était moins bon, celui de Dijon semblait correct. Il faut se montrer. Quand on n’est pas bien, on a tendance – pas à se cacher – mais pas à se mettre entre les lignes pour proposer une solution. Ce sont tous ces petits détails. Je crois surtout que la confiance elle est dans la conservation de balle. Je crois que techniquement et qualitativement, l’effectif de Bordeaux est capable de garder le ballon ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des