Le syndicat des arbitres dénonce « la paranoïa » de Nicolas de Tavernost

Nicolas de Tavernost

 

Ces dernières semaines, les polémiques sur l’arbitrage se sont multipliées avec notamment plusieurs réactions disproportionnées de certains acteurs du monde du football, dont Nicolas de Tavernost à la sortie d’une des dernières rencontres, face à l’Olympique de Marseille. Le Syndicat des Arbitres par le biais d’un communiqué, a dénoncé ces actes récents dont celui de Nicolas de Tavernost, actionnaire des Girondins de Bordeaux. « Merci Kita (président du FC Nantes, NDLR), Ranieri (entraîneur du FC Nantes), Ménès (consultant sur Canal +), Aulas (président de l’Olympique Lyonnais), Ruello (président du Stade Rennais), De Tavernost (président des Girondins de Bordeaux), Der Zakarian (entraîneur de Montpellier) et consorts de cette paranoïa et mauvaise foi permanentes ! ».

 

 

Qui a dit qu’on s’ennuyait sur les stades de la Ligue 1 ?

Il n’y a qu’à voir ce que les arbitres vivent depuis plus de deux mois !

Insultés dans les couloirs des stades, mis sous pression à la porte de leur vestiaire, essuyant les colères noires de dirigeants en furie à même ensuite de leur reprocher leur manque de dialogue – la notion du dialogue : je vocifère et je pars en claquant la porte – ; arbitres raillés sur les réseaux sociaux, calomniés et suspectés de malhonnêteté, qualifiés d’escrocs, d’arnaqueurs et d’irresponsables ; cloués au pilori et tournés en dérision sur les plateaux télés par de pseudos animateurs vedettes… On en oublierait presque l’inévitable « arbitre enc… » repris en cœur dans les tribunes, les supporters menaçants à la sortie des stades…

Et on oublie trop souvent, en bout de chaîne, ces centaines d’arbitres amateurs menacés, agressés et frappés les dimanches…

Triste spectacle !

N’en jetez plus !

Merci #kitaranierimenesaulasruellodetavernostderzakarian et consorts de cette paranoïa et mauvaise foi permanentes !

Stop à l’hystérie collective, aux dérives, pressions et autres intimidations !

En stage mardi 05/12 pour des tests physiques, les arbitres de Ligue 1 et Ligue 2 se réuniront pour partager leurs réflexions et envisager les contours d’une prochaine action collective.

Sans arbitre… pas de match… pas de football…

16
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
14 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
15 Comment authors
Marc LafeAlexandre AbellanPaul FavoryNico MatuThomas Prevôt Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Marc Lafe
Invité

la vidéo aussi est parano ?????

Paul Favory
Invité

Alexandre là j’en peux plus des arbitres… quand c’est les sardines, le Aulas ou le PSG il n’y a jamais rien mais quand c’est les autres clubs les cartons sont gratuits, les penos sont non sifflés … Il y en a marre à un moment donné il faut qu’ils assument le fait qu’Aulas paye avec Paris et Marseille les arbitres pour se retrouver en haut de classement. L’arbitrage ne vaut pas mieux que notre jeu mais l’arbitrage a des conséquences sur le classement Bordeaux

Alexandre Abellan
Invité

des arbitres de merdeeee

Nico Matu
Invité

On se fait baiser a tous les matchs par l’arbitre

Thomas Prevôt
Invité

Qu ils aillent se faire enculer ces malhonnêtes !

Soufiane Movez'lang
Invité

Mdr et c’est mauvais ce donne le droit de donner des leçons

Juju Bordeluche
Invité

Ça fait bien longtemps qu’on n’a plus de vrais bons arbitres….ils ont disparu du paysage international ça montre le niveau…ils sont loin les vautrot quiniou wurtz…

Amode Randera
Invité

Eux ne méritent pas leur salaire tellement qu’ ils sont orgueilleux et arrogant

Mickael Foucart
Invité

4 pénos non sifflés en 3 matches,une faute imaginaire qui donne l’égalisation aux sardines et « l’accident » goal line technologie face a dijon,et c’est de la parano?

Thomas Prevôt
Invité

Plus le vole pas très longtemps avant contre Nantes. Avec ouverture du score dur coup franc alors que la faute est sur kamano. Et 2 gros penos pas siffles . La aussi. Puis on ne va pas revenir jusqu’à la 1ere journée.

Cedric Dubosc
Invité

C’est qu’ils sont tellement bons qu’ils sont dans toutes les compétitions Européennes et mondiales

Philippe Sarrazit
Invité

S ils étaient bon personne ne les critiquerait. En regardant les images ils se sentent comment.