Laurent Perpigna : « Certains supporters refusent de venir à Gallice, un stade qui n’a pas d’histoire »

Matmut Atlantique nuit

 

Laurent Perpigna a été questionné sur la nouvelle enceinte qu’est le Matmut Atlantique, ou plutôt le Stade Gallice, rebaptisé parles Ultramarines. Le responsable du groupe de supporters des Girondins fait partie du passage de témoin entre Lescure et Gallice, mais également les qualités et les défauts de cette nouveau stade. « C’est un bel outil. Lescure a beau être un stade qu’on chérit toujours autant, il n’était pas forcément adapté au mouvement ultra avec une tribune très plate. Quand vous faites un voile, on ne voit pas forcément ce qu’il y a dessus. Pour l’ambiance, il n’y avait pas de toit donc qui dit pas de toit, dit pas de résonance. Donc là, on a des conditions pour l’animation qui sont optimales. Ce qui a été le plus difficile avec le recul, ça a été de tourner la page. Il y a certains supporters qui ne l’ont jamais tourné qui sont restés attachés à Lescure et qui refusent de se rendre au stade René Gallice parce qu’il est vrai qu’on rentre dans un stade qui n’a pas d’histoire. C’est difficile d’ouvrir cette nouvelle page car on est attaché au patrimoine du club. Pour beaucoup de supporters, ça relève d’un effort considérable. Après ‘Adieu Lescure’, pour nous ça a été très difficile aussi. On y avait tous nos premiers souvenirs personnels et collectifs. On s’est forcé de regarder devant parce que si on avait regardé derrière, ça n’aurait rien amené de bon. Ça aurait fait qu’à termes, on vive sur notre passé et sur notre patrimoine alors que l’objectif premier des Ultramarines ce n’est pas de regarder ce qu’ils ont fait par le passé mais de regarder devant et de savoir ce qu’ils vont faire dans le futur et comment ils vont accompagner cette équipe. Notre place est près du club, où qu’il joue. Forcément qu’on n’avait pas le choix. Il fallait qu’on se déplace là-bas. Maintenant on a une tribune qui est fort agréable et qui nous permet de mettre de belles ambiances. La seule chose qui manque à ce stade, c’est un match clé, un match repère qui marque le début d’une construction historique. Il faut dire que depuis que l’on est dans ce stade, on n’a pas connu de moments historiques ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

44
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
31 Comment threads
13 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
38 Comment authors
Jo SuahCatherine DavidNadège AugrosAlex Pgs LaurentThomas Guillemot Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jo Suah
Invité

Et l’histoire peut de nouveau s’écrire MR Perpigna faut arreter de chercher des excuses.

Jo Suah
Invité

Ce pauvre stade est inaccessible trop de bouchon à la sortie 3 h pour rentrer cher soi et avec tout ça une équipe de chiasse de compétition C sur ca donne pas envie de se geler pour des mec qui se bouge pas.. meme à 10€ La place il sera loin d’être plein.. pauvre club pauvre direction C désolant

Catherine David
Invité

Très impersonnel ce stade mais présente

Alex Pgs Laurent
Invité

Qu’on mettent une équipe compétitive et de nouveaux actionnaires dans le club pour franchir enfin l’Europe . Vous allez voir que beaucoup de personnes vont venir au stade , il faut commencer par la communication et de transmettre la passion pour le club au scapulaire . Les valeurs du club , et on retrouvera l’Europe . Allez Bordeaux

Thomas Guillemot
Invité

Comment créer une histoire si personne ne se déplace ?

C’est comme la logique des videurs en boîte « on n’accepte que les habitués » comment tu veux que je sois habitué si je rentre jamais ?

Évoluez les gens ! Lescure c’est chez nous et personne n’oublie mais Gallice c’est notre présent et notre futur !

Tant qu’il y a le scapulaire c’est tout ce qui compte !

Allez bordeaux.

Florian Auvinet
Invité

et les mec qui ce plaignent que le stade est loin ils sont serieux certains font 1 h voir 2 tous les week pour venir au stade !!!

Gianni Frasca
Invité

Franchement pourave ce stade, froid, gris, loin et ces putains de siéges qui empechent les descentes …

Sebastien Carceles
Invité

loin ?

Lionel Cadiou
Invité

Merci de ne pas prononcer le mot « supporter » pour parler de ces personnes qui ne veulent pas venir au stade Gallice

Rayan Boré
Invité

Mare de parle de bordeaux au passe

Olivier Mora
Invité

le stade est un faux problème, effectivement l’attachement à lescure est grand surtout par le souvenir des moments passés avec de belles équipes ! Là tu veux que la mayonnaise prenne comment avec l’équipe et les joueurs qui sont là ?????