Philippe Fargeon : « A mon avis, c’est reparti parce que c’est reparti sur de bonnes bases »

Philippe Fargeon

 

Les stats offensives ont été bonnes face à Saint-Etienne, surtout concernant l’efficacité : 12 frappes, 6 tirs cadrés, 3 buts. Philippe Fargeon explique que « quand vous êtes devant le but et que vous devez frapper, vous avez une fraction de seconde pour le faire. Si vous avez dans cette fraction de seconde un moment où vous doutez, et vous disant que ce n’est peut-être pas la bonne solution, vous êtes moins concentré sur ce que vous allez faire. D’abord, de toute façon, c’est du travail. Quand vous frappez au but et que vous en mettez 80% dans le cadre, c’est que vous avez beaucoup travaillé à l’entrainement. Si vous n’en mettez que 20%, c’est qu’il y a un manque de travail devant le but. Après, il y a aussi la réussite et la confiance. Si vous êtes confiant, vous allez la mettre au fond. Regardez Edinson Cavani, il peut en rater trois ou quatre, et à la dernière minute il va en mettre un ».

 

Est-ce que cette victoire a permis de chasser les doutes ? « Une organisation, une équipe, c’est fragile. Il suffit d’un déclic quelques fois. Le déclic, c’est que des joueurs étaient absents, d’autres sont rentrés. Ils ont bien joué, dans un système de jeu qui a été modifié. 3-0, contre une équipe qui est quand même Saint-Etienne. A mon avis, c’est reparti parce que c’est reparti sur de bonnes bases. C’est une équipe qui s’est battue, qui était solidaire, donc c’est difficile d’imaginer mieux pour repartir ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des