Philippe Fargeon : « Il n’y avait pas de manque de volonté, mais des joueurs qui doutaient dans un système »

Laisser un commentaire