Jocelyn Gourvennec explique sa causerie faite « avec le cœur », avant Saint-Étienne

Jocelyn Gourvennec

bandicam 2017-11-18 15-23-30-941

 

Jocelyn Gourvennec a eu une causerie assez particulière avant la rencontre face à Saint-Étienne, avec des mots forts faisant appel à la famille et l’enfance des joueurs dans les mots… Une causerie avec de l’émotion, rapportée par les joueurs à la presse en fin de rencontre, et qui les a probablement aidés à l’emporter à domicile contre Sainté.  « C’était sans doute un peu plus fort parce que le moment l’exigeait. Après, ce n’était pas une causerie que j’avais écrite 48 heures avant. J’ai parlé avec mon cœur, ce qui me semblait adéquat pour le groupe à ce moment-là. C’était important de bien fixer les choses pour le match. Si ça a touché les joueurs, c’était le but […] Il y a toujours un fantasme sur les causeries. On ne peut pas sur les causeries d’avant match, surtout quand vous jouez tous les trois jours, inventer quelque chose en permanence, il y a toujours un fil conducteur. Les causeries se ressemblent toutes un peu, en tout cas dans la construction. Après, c’est important, pour garder les joueurs en éveil et les stimuler, avoir des leviers un peu différents. Là, c’était une causerie assez émotionnelle. On ne peut pas être tout le temps sur ce registre-là parce que là, c’était le moment et l’importance du match qui l’exigeaient. Pour que les joueurs soient réceptifs à ça, c’est plus les circonstances du match et le moment dans une mauvaise série qui ont fait que c’était un ressors ».

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

 

1
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Guillaume Michel Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Guillaume Michel
Invité

Il est super cette entraineur