Jocelyn Gourvennec : « Il faut qu’on le confirme, on ne peut pas se contenter d’un match plutôt abouti »

Jocelyn Gourvennec

bandicam 2017-11-28 22-15-31-300

 

Jocelyn Gourvennec, l’entraineur des Girondins de Bordeaux, s’est confié sur son premier sentiment au coup de siffler final contre Saint-Étienne, mais aussi de l’apport des remplaçants ce soir-là. « Le sentiment qui me vient à la fin du match, c’est d’abord la joie. La joie de voir l’équipe gagner, le groupe récompensé […] On n’a pas été payé sur les deux matches précédents et il fallait qu’à un moment donné ça nous sourit. On ne peut pas éternellement être comme ça en faisant beaucoup d’efforts, avec un groupe qui répond, qui s’investit… C’était une grande frustration. C’était bien de regagner, maintenant il faut qu’on confirme […]  Il y avait quatre joueurs qui avaient moins joué. Milan Gajic, Alex devant, Valé au cœur du jeu, et Cafú. C’était important qu’ils répondent présent. Il y avait des absents, j’ai fait des choix. Cela prouve que le groupe est compétitif. C’est bien de le faire sur ce match-là, c’était bien senti. Mais il faut qu’on le confirme, on ne peut pas se contenter d’un match plutôt abouti, efficace, une fois ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever

Mendy artisan de la victoire bordelaise

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des