Jocelyn Gourvennec parle des situations de Diego Contento et Maxime Poundjé

2 réponses

  1. kineuye dit :

    Il est pas plus chevre que contento, pellenard a le mérite de se bouger le cul et sans doute d’ ecouter les consignes du coach. Pour les autres, une place ca se gagne et si tu fais pas mieux que le titulaire quand tu as ta chance et bah tu retournes sur le banc, c est normal.

  2. Mollusque dit :

    Bien évidemment. On a vu que la porte n’est pas fermé. Dis ça à Gajic, Lewczuk et consort qui se retrouvent sur le banc (ou celui de la réserve) dès qu’ils font 20 minutes en deçà de leur niveau. Par contre, un Pellenard qui n’a même pas le niveau L2 peut jouer en toute impunité alors que c’est une chèvre eco+.

Laisser un commentaire