Jocelyn Gourvennec : « Bien défendre, c’est aussi une arme, il faut qu’on soit hermétiques »

Jocelyn Gourvennec

bandicam 2017-11-18 15-23-30-941

 

Jocelyn Gourvennec est revenu une dernière fois sur le match nul des Girondins à domicile face à l’Olympique de Marseille. Notre club a en effet concédé un but dans les dernières secondes du match, un but plutôt évitable. « On dit en général que ces buts-là se prennent quand vous êtes un peu moins bien, quand ça sourit moins. Il y a des périodes où vous êtes très bien et les poteaux sont sortants, les barres aussi… On a pris ces buts sur notre mauvaise période, des buts évitables… Qui ne sont peut-être pas académiques mais que l’on prend quand même. Je crois que sur le match de Marseille, on a montré de la solidité, ils n’ont eu que très peu d’occasions, il faut le dire aussi. Bien défendre, c’est aussi une arme pour une équipe et c’est important. Il faut qu’on continue comme ça et qu’on soit hermétiques […] Là, c’est le dernier ballon du match, dans le temps additionnel, on doit simplement être plus lucide et ne pas reculer autant sur ce coup de pied arrêté-là, on doit gagner 5-10 mètres pour forcer Mandanda à la jouer plus longue, pour que notre gardien peut-être intervienne. Mais qu’on ne soit pas aussi bas. On a manqué de lucidité sur ce coup-là, et sur un ballon qui rebondit une fois, deux fois, trois fois… Ça rebondit mal mais ce n’est pas ça qui doit nous nous impacter plus que ça. Il faut vraiment qu’on dépasse ça et qu’on s’améliore aussi sur ces coups-là pour qu’on arrive à gagner nos matches, même en ne menant que d’un but ».

 

Mais dans cette rencontre, il y eut de nombreuses occasions manquées par Bordeaux, et aussi un arbitrage moyen. « On a eu pas mal de situations, en seconde mi-temps notamment, où on a mal négocié nos situations d’attaque, soit par mauvais choix, soit par une mauvaise réalisation technique. C’est vrai qu’on peut s’en vouloir de ne pas avoir bien géré le temps additionnel et les possessions que l’on a eues. Je me suis exprimé là-dessus, ça c’est de notre ressors, il y a eu d’autres choses qui ne l’étaient pas. Je ne veux pas m’étendre là-dessus, mais ça a impacté la fin du match ».

 

Retranscription Girondins4Ever

3
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Martin BerhoViviane MouraudAlain Saboulard Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Martin Berho
Invité

Il faut, il faut, il faut…tu es dans la méthode Coué ! Dans le foot cela ne marche pas.

Viviane Mouraud
Invité

Surtout ne pas laisser le couvercle ouvert si non adieu !

Alain Saboulard
Invité

Eh ben y as du boulot !!!!