Philippe Fargeon : « Vous pouvez perdre n’importe quel match, mais pas celui de Marseille »

marseille

marseille

 

Philippe Fargeon a expliqué pourquoi les Bordeaux-Marseille étaient des matches si importants pour le club, comme pour les supporters des Girondins. « La grande histoire des Girondins a commencé avec des Bordeaux-Marseille, sous l’ère Bez. Je m’en rends compte aujourd’hui encore. Les gens me voient dans la rue et me parlent encore de ces fameux matches contre Marseille. Ça a marqué une génération qui aujourd’hui est peut-être les parents de ceux qui viennent aux matches. Et il y a aussi ces 40 ans d’invincibilité, c’est quand même un record exceptionnel. Chaque année, on attend ce match pour dire que ce ne sera pas cette année encore […] Aujourd’hui, vous pouvez perdre n’importe quel match, mais pas celui de Marseille. Ça peut arriver, mais on risque d’avoir un désamour du public si on perd. On n’est pas en crise, on est en difficulté, mais si en plus on est en difficulté avec le public, ça devient délicat […] Non, ce n’est pas un match comme un autre. D’abord, c’est un match pour notre public, il ne faut pas l’oublier. Rien que déjà pour ça c’est un match différent. On ne veut pas les décevoir et perdre contre Marseille. Ça a toujours été particulier ces Bordeaux-Marseille. En équipe de France, il y avait des joueurs de Bordeaux et Marseille, on jouait contre des joueurs qu’on retrouvait en équipe de France. C’était les deux équipes qui dominaient le championnat. L’année où on fait le doublé, on gagne en Coupe de France contre Marseille, et Marseille était derrière nous ».

 

Puis l’ancien attaquant du FCGB se remémora ses Bordeaux-Marseille. « Des Bordeaux-Marseille en tête ? Tous. Le plus marquant c’est celui dont on me parle le plus, celui de la finale de Coupe de France où on gagne 2-0, où je marque d’une tête plongeante le premier but. J’en ai d’autres comme l’année du titre où on gagne 3-0, on plie le match avec René Girard. Je marque au bout de dix minutes sur une passe d’Alain Roche, René Girard marque cinq minutes après et on plie le match avec un superbe but de José Touré en seconde. J’en ai plein de matches… Ce sont des matches que l’on ne peut pas oublier, il y a un tel engouement, c’est magnifique comme match ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

6
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
5 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Bernard BaranguaP-baptiste CormeryHans BrszczFrederic LachaiseMickaël Jordan Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Bernard Barangua
Invité

Y en a ils comprennent rien à rien!!! Le sport vous devez pas trop en faire!!! On dit pas qu on doit perdre les autres matches ou qu on choisit les matches… mais historiquement Marseille c est interdiction de perdre. Ça dure depuis 40 ans!!!! Y en a un il doit pas être supporter de rugby vu son com.

P-baptiste Cormery
Invité

Ta gueule
Moi j’ai misé OM alors merde
Cassos

Hans Brszcz
Invité

Putain mais quelle mentalité de merde. C’est inadmissible de lire un truc pareil. Ça veux dire qu’on choisit nos matchs? Et ben c’est pas avec cette mentalité qu’on va le gagner le championnat. Faire l’effort contre les gros et pas les autres c’est pas professionnel du tout.

Frederic Lachaise
Invité

Pour la mémoire de mr bez le plus grand président de l.histoire du fcgb c est le seul match de la saison que on doit pas perdre chez nous!!!!!

Mickaël Jordan
Invité

Frederic Lachaise 1 match sur 38 déjà que bordeaux est en difficulté 1 victoire a domicile c’est pas suffisant !!

Mickaël Jordan
Invité

N’importe quoi ! 38 journées bande d’idiots