Yannick Stopyra juge l’apport d’Adrien Rabiot, Nabil Fékir et Alexandre Lacazette en Equipe de France

Yannick Stopyra

Yannick Stopyra

 

Ancien international tricolore Yannick Stopyra est intervenu sur trois cas bien différents en Équipe de France, avant d’affronter les allemands à Cologne. Pour commencer, il a jugé l’apport d’Adrien Rabiot, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain. « Adrien est jeune (22 ans), il est dans une évolution normale. Deux ans d’écart avec Tolisso, c’est beaucoup: il arrivera à maturité vers 25 ans. L’équipe de France, c’est encore un peu tôt pour lui. Mais je suis confiant. Il est fort athlétiquement, commence à marquer des buts, ce qui lui manquait. C’est le plus prometteur. Il a revendiqué des choses parfois, mais a toujours assumé derrière ».

Il s’est ensuite exprimé sur la concurrence entre Antoine Griezmann et Nabil Fékir, sur les cotés de l’attaque française. « Didier est quelqu’un qui ne retire pas sa confiance et il sait que Griezmann sera prêt pour le Mondial. Payet peut jouer sur un côté, à la Payet en meneur excentré. Mais dans le système qui se dessine, je pense que Didier va privilégier des flèches sur les côtés ».

Enfin, il a parlé de l’attaquant qui devrait être titularisé en l’absence d’Olivier Giroud, le gunner Alexandre Lacazette. « En tant qu’attaquant, il y a des étapes. Il n’a pas passé le cap international, il est décevant à cet étage. J’ai le sentiment qu’il doute avec l’équipe de France: il fait moins d’efforts, il calcule plus. Il est comme Kevin Gameiro: on pense qu’il a le niveau, mais il n’arrive pas à assumer ».

 

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des