Didier Tholot : « C’était particulier, je savais qu’on pouvait rencontrer Bordeaux… »

Huard Tholot

Huard Tholot

 

Didier Tholot, lors de l’ère Willy Sagnol, était venu s’imposer au Matmut Atlantique avec Sion, en Ligue Europa. Un moment marquant pour l’ancien attaquant des Girondins aujourd’hui entraîneur. « Pour moi, c’était bien… (sourire). Un retour à Bordeaux, en Coupe d’Europe, venir gagner ici… On avait préparé ce match, on a eu un peu de réussite. Mais pour nous, petit club, et le dernier de la liste avec le Rubin Kazan, Liverpool et les Girondins, on a réussi à se qualifier. Donc c’était quelque chose d’exceptionnel pour nous […] C’était à la fois très émouvant parce que j’ai vécu de très grands moments ici et d’un autre côté, aujourd’hui le palmarès que j’ai construit en tant qu’entraineur, je l’ai construit à l’étranger. C’était aussi montrer que le football suisse et que mes compétences en tant qu’entraineur, je les avais en dehors de la frontière française. Et que ça pouvait peut-être interpeller en France aussi… […] C’était particulier, et dès la qualification en Europa Ligue je savais qu’on pouvait rencontrer Bordeaux. J’étais le plus heureux parce qu’ici, ce sont mes meilleurs souvenirs en tant que joueur, en tant qu’être humain aussi. C’était un clin d’œil du destin […] Quand vous sortez de ce groupe en ayant battu Bordeaux et fait un nul au retour, que vous êtes invaincus contre Liverpool avec deux matches nuls… C’était montrer qu’avec un effectif, pas pléthorique mais avec moins de qualités, on pouvait avec une organisation faire déjouer ses adversaires ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des