Philippe Fargeon : « Il va falloir qu’un des trois prenne le pouvoir et apprenne rapidement le français »

Lukas Lerager et Otavio

Lukas Lerager et Otavio

 

Philippe Fargeon a expliqué que les Girondins de Bordeaux manquaient surement d’un leader dans le cœur du jeu. Il faudrait ainsi qu’il y ait l’émergence d’un de nos trois joueurs : Younousse Sankharé, Otávio ou Lukas Lerager« On n’a pas toujours dans une équipe des Girard, des Tigana, des Battiston, pour remettre les choses en place. Il va falloir que naturellement il y en a qui soient des meneurs. Jérémy Toulalan est un meneur, mais il est derrière. Il va falloir qu’un des trois milieux prenne le pouvoir et apprenne un peu plus rapidement à parler français si cela doit être Otávio ou Lukas Lerager. Après, même si vous ne parlez pas la même langue, quand vous n’êtes pas content d’un joueur, vous pouvez lui faire comprendre. Un meneur c’est bien, même si vous en avez deux qui tirent une équipe, c’est mieux. On a besoin de quelqu’un au milieu qui accompagne les attaquants et réorganise le jeu offensif pour qu’il soit un peu plus performant et varié ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des