Philippe Fargeon : « On a l’impression que ce ballon brûle, ils sont dans la torpeur »

Laisser un commentaire