Jérôme Dauba : « Andréa Lardez est sur un vrai double projet, avec ses études en psychologie »

Andréa Lardez

Andréa Lardez

 

Jérôme Dauba a bien remarqué que l’équipe féminine des Girondins de Bordeaux attirait cette saison un peu plus de monde, et de l’intérêt. L’entraineur bordelais en explique les raisons et redonne l’état d’esprit au sein du groupe. « On le sent qu’il y a de plus en plus de monde qui vient nous voir jouer, c’est aussi parce qu’on a un jeu beaucoup plus attrayant, des nouvelles joueuses qui commencent à faire parler d’elles. Les joueuses de l’an dernier qui s’affirment aussi de plus en plus, certaines sont allées en équipe de France B. Les gens s’y intéressent et c’est plutôt une bonne chose […] Il y a des joueuses étrangères et ce sont vraiment des nanas qui sont super au quotidien, qui amènent une réelle dynamique, la joie de vivre. Et on a aussi des joueuses qui sont sur un double projet. Je prends le cas d’Andréa Lardez qui est sur un vrai double projet, avec ses études en psychologie, et qui aujourd’hui arrive à concilier les deux. On peut dire qu’aujourd’hui dans le foot féminin, on peut jouer à haut niveau et avoir ce double projet […] On a un tel panel de joueuses différentes et avec des parcours différents, qu’on peut mettre telle ou telle joueuse en avant ».

 

Plus qu’un groupe, c’est tout un club qui souhaite que cette section fonctionne. « Le club leur montre un réel intérêt. Tout n’est pas encore parfait, en termes de terrains d’entrainement, il y a encore des choses à améliorer, mais le club y travail. En termes d’infrastructures, des vestiaires, du staff médical, il y a un réel projet pour les joueuses. C’est bien. Et elles se sentent vraiment intégrées au club ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des