Marc Planus explique pourquoi il n’est pas revenu au stade, et peu au Haillan

Marc PLANUS et Henri Saivet

Marc PLANUS et Henri Saivet

 

Discret depuis l’arrêt de sa carrière, Marc Planus a expliqué pourquoi il n’est pas revenu au stade depuis supporters les Girondins, tout comme d’ailleurs rarement au centre d’entrainement du Haillan. « Je ne suis pas revenu au stade une seule fois, pas parce que je n’en avais pas envie, mais peut-être aussi inconsciemment parce que je ne voulais pas vivre certaines émotions, par rapport au passé que j’ai vécu. C’est une autre aventure, j’étais de l’aventure de Chaban. Il y a une nouvelle équipe, un nouveau staff, qui doit réécrire son histoire, avec de nouveaux joueurs. Mais je reviendrai, peut-être pour le Bordeaux-Marseille. Si Jean-Louis (Triaud) y va, je serais ravi de l’accompagner. Mais je ne veux pas non plus qu’on se dise que je suis là pour gratter un poste. C’est pour ça que je me fais rare au Haillan. Les textos ça marche bien, les gens qui m’ont côtoyés passent pas ce canal-là et on continue. Mais en tout cas, je ne pourrais pas casser un lien avec ce club, automatiquement je serais lié à vie avec les Girondins, c’est comme ça, c’est écrit. C’est ma deuxième famille. Quand je rentre chez moi, parfois je me trompe, je prends la route des Girondins. C’est un petit rappel, je me dis que je ne pourrais pas me séparer de ce lien. C’est une belle histoire ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des