Marc Planus : « C’est une petite piqûre de rappel pour moi, pour me dire que ça me manque »

bandicam 2017-11-08 13-44-16-000

bandicam 2017-11-08 13-44-16-000

 

Discret depuis l’arrêt de sa carrière, Marc Planus a expliqué que c’était un choix de sa part. Mais il raconta, à GoldFM, que c’était le bon moment pour lui de réapparaître, pour le tirage des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. « On m’a appelé il y a un mois pour participer à l’évènement avec les Girondins. C’est vrai que je me suis fait discret, je pars du principe que pour vivre heureux il faut vivre caché. Mais c’est un beau petit clin d’œil. J’ai démarré mes trophées avec cette Coupe de la ligue en 2007 contre Lyon, et de revenir pour un tirage au sort, je trouvais que c’était le bon moment. Je suis ravi de recroiser des gens comme Maxwell, Ludo Giuly, Franck Beria. Il y avait Benoit Tremoulinas aussi. Je suis ravi. C’est peut-être une petite piqûre de rappel pour moi pour me dire que ça me manque aussi. C’est bien que Bordeaux accueille cette Coupe de la Ligue, cela veut dire que les infrastructures que l’on a à Bordeaux sont dignes de recevoir de grands événements. Je pense que le club s’est mis au même niveau que le dynamisme de la ville, dont Alain Juppé est le plus grand représentant. J’espère que Bordeaux ira au bout parce que de jouer devant son public, ça sera une grande fierté. Le stade serait plein assurément. C’est une belle coupe. Au 31 mars, l’objectif européen serait déjà rempli. Ça permet d’anticiper beaucoup de choses sur la saison suivante. Ce serait une belle fête ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

1
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Orély Nioux Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Orély Nioux
Invité

Sabrina Derouet