Stéphane Martin : « Quelques joueurs qui pourraient être envoyés ici sur des périodes assez courtes »

chine

chine

 

Plus qu’une approche, il s’agit quelque chose de concret que cette relation avec la Chine pour les Girondins de Bordeaux, comme Stéphane Martin l’a expliqué. « On a des discussions. On a fait une proposition mais on n’a pas de réponse à ce stade. Je pense que d’ici la fin de l’année on saura, en tout cas de la part du premier club qui nous a approchés – parce qu’il y a évidemment un droit de préemption par rapport à un éventuel partenariat – on saura si oui ou non ils s’engagent avec nous. Puis si ce n’est pas le cas, il y a d’autres clubs qui peuvent être intéressés. Mais pour l’instant, on a des discussions bien engagées, un projet vraiment sur la table avec un club chinois ».

 

Puis le Président en a dit un peu plus sur l’identité de ce club. « C’est une ville dans la province de Gihzou. Ça peut-être intéressant parce que c’est une province qui ressemble par certains aspects à l’Aquitaine. Ils ont des savoir-faire locaux dans le domaine des alcools notamment. C’est une région très verte, c’est la moins polluée de Chine. Ça peut être intéressant aussi d’avoir certains partenariats qui vont au-delà du foot avec nos partenaires… C’est vraiment un projet, s’il aboutit, ressemblerait à un jumelage de clubs. Ça peut être intéressant à plusieurs niveaux ».

 

Stéphane Martin a défini le but réel de ce projet. « C’est un projet qui irait dans les deux sens effectivement, du développement du savoir-faire des éducateurs sur place, avec des échanges, nos éducateurs qui iraient faire un travail de formation, de consulting et puis à l’inverse quelques joueurs qui pourraient être envoyés ici sur des périodes assez courtes parce qu’il faut que les joueurs continuent d’être scolarisés sur place. C’est compliqué d’organiser une scolarisation pour des enfants et des adolescents qui ne parlent pas français. Il y aurait quelque chose de dynamique, d’échange dans les deux sens. C’est enrichissant pour le club et pour les éducateurs du club qui auraient le cas échéant la chance d’aller passer des séjours, c’est pareil, ça serait des séjours assez courts mais des séjours en Chine pour aller voir la manière de travailler qui est quand même assez impressionnante par certains aspects. Il y a un sérieux, une volonté, qui est quand même assez impressionnante. Tout ça dans des infrastructures qui sont évidemment en retard par rapport à ce que l’on a en Europe. Il y a à apprendre aussi, notamment en matière d’implication et de sérieux dans le travail ».

 

France 3 Aquitaine

Retranscription Girondins4Ever

1
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Alain Saboulard Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Alain Saboulard
Invité

Alors dans la premiére fournée tu mets . NDP , MENDY , TOULALAN , CAFU ET surtout GOURVENNEC ; Et s’il te plait pas de billets retours