Jérôme Dauba : « Il y avait de la déception, de la tristesse et un peu… de rage »

Laisser un commentaire