Jérôme Dauba ne tarit pas d’éloges sur ses quatre internationales françaises B

féminines

Photo Marine et Blanc Île de France

féminines

Photo Marine et Blanc Île de France

 

Jérôme Dauba a été questionné sur ce qu’avait apporté cette sélection en équipe de France B, pour les quatre joueuses des féminines des Girondins de Bordeaux. L’occasion pour le coach bordelais de faire l’éloge de ses joueuses. « Andréa (Lardez) a vraiment vécu ça comme une récompense. Juliane (Gathrat) c’était une continuité parce qu’elle était en équipe de France U20. Pour Nadjma (Ali Nadjim), je pense que c’est aussi une étape. Quand on est allé la chercher en D2, on savait le potentiel qu’elle avait. Aujourd’hui, elle est en équipe de France B, on espère qu’elle va continuer à être performante avec nous pour aller encore plus loin. Et Sophie (Istillart) cela récompense tout l’investissement qu’elle met depuis la saison dernière, où elle avait fait une grosse saison. Là, elle fait un bon début de saison. C’est une récompense. Sophie, le brassard, c’est donner une image de ce qu’on attend de cette équipe féminine. Elle est capitaine parce que c’est une joueuse titulaire, exemplaire, qui est investie, qui représente le club et la région. C’est l’identité qu’on veut donner à cette équipe. C’est une fille qui fait beaucoup d’efforts quand elle joue, une fille qui est très volontaire, elle a toujours le sourire, elle est très généreuse. Au-delà d’être un relai parce qu’on a d’autres joueuses cadres, c’est surtout l’image qu’elle véhicule à travers son capitanat ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des