Didier Tholot : « Au niveau des émotions fortes, c’est Bordeaux »

Laisser un commentaire