Enzo Scifo : « Au moins aurait-il pu avoir l’élégance de se manifester… »

Marc Wilmots Standaardcdn

 

Enzo Scifo a quitté, en guise de solidarité, la sélection Belge (espoirs) le jour où l’aventure fut finie avec Marc Wilmots. Aujourd’hui, si c’était à refaire, il referait surement la même chose, même s’il se retrouve sans poste… « J’aurais peut-être pu ne pas agir de la sorte, rester en place, qui sait permettre à cette équipe des Espoirs de briller, tirer profit de ses bons résultats pour asseoir ma carrière d’entraîneur, mais j’ai préféré rester fidèle à mes convictions personnelles… ».

 

Mais il attendait cependant un peu plus de ce geste du désormais sélectionneur de la Côte d’Ivoire, qui ne l’a plus jamais recontacté. Il n’a d’ailleurs même pas répondu à son SMS de félicitations. « Je n’ai encore reçu aucune réponse de sa part. Tout comme je n’avais hérité d’aucun contact de sa part, quand il était encore en tractation pour obtenir ce poste, pour savoir si cela pouvait m’intéresser de l’accompagner dans ce projet. Peut-être avait-il de bonnes raisons pour ne pas me solliciter, ce que je pouvais admettre, mais au moins aurait-il pu avoir l’élégance de se manifester, moi qui croyais partager, avec lui, une saine complicité scellée sur l’autel de l’Union belge. En fait, aujourd’hui, comme il ne m’a rien demandé, je ne sais pas si son silence est dicté pour une question de compétence, voire d’argent ou de disponibilité. J’aurais préféré être informé que rester, comme c’est le cas maintenant, dans l’incertitude ».

 

La Dernière Heure