Grégory Schneider : « Bordeaux, on est à la limite du cauchemardesque »

3 réponses

  1. Il le sont depuis samedi soir la limite à été franchi

Laisser un commentaire