Gaëtan Huard : « A force d’entendre qu’on est toujours très bien, on tombe dans le confort… »

Maxime Poundjé et Otavio

Maxime Poundjé et Otavio

 

Gaëtan Huard ne veut pas tirer de bilans tout de suite, estimant que ce sera le moment d’ici quelques journées. « Le test, pour moi, il est jusqu’au match de Saint-Etienne. Après ça, on pourra vraiment faire un premier bilan du premier tiers de la saison, ce sera important. Tu vas à Rennes, tu reçois Marseille, tu vas à Caen, et tu reçois Saint-Etienne. On peut très vite voir se dessiner le profil de la saison qu’on va faire. Si là, on ne prend pas rapidement des points… On est dans le ventre mou là ».

 

Et d’abord, il y a ce Rennes-Bordeaux. « On va à Rennes qui est en train de se re-booster un petit peu. Ce serait bien de prendre trois points, pourquoi un point ?! Vu dans l’état dans lequel est Bordeaux au niveau comptable, les trois points sont essentiels. Après, il faudra être solidaires, ça ne viendra pas comme ça… Il faudra être très groupés, jouer en bloc. Il ne faut pas faire d’excès d’engagement parce qu’on dit que c’est ce qui manque, donc on va essayer d’en mettre un peu plus… L’engagement ne doit pas devenir un ennemi en étant très vite sanctionnés avec des avertissements et qu’on soit réduit en infériorité numérique. Surtout à l’extérieur, les arbitres sont plus intolérants avec l’adversaire […] Aujourd’hui, on est redevenu une équipe moyenne. Il on était très bien, et à force d’entendre qu’on est toujours très bien, on tombe dans le confort… Comme la saison passée là on est dans le dur ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

3
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Alain SaboulardnamasteFranck Valsaint Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Alain Saboulard
Invité

Gourvennec ne serait pas là si les premiers choix du club avaient voulus venir Je suis persuadé que se mec est surcote Il n as aucune base de jeu et mise tout sur des exploits individuels Ou sont les buts construits depuis son arrivé? Par contre à sa décharge il ne renis pas ses origines Un virtuose du fifre et du biniou

namaste
Membre
namaste

Gourvenec parlait de « bordeaux bashing » mais c’était tout le contraire. On entendait partout que Bordeaux faisait du beau jeu, qu’on pouvait viser le podium,… » mais quand on repense aux matchs contre Troyes, Metz ou à ,Angers, Toulouse ou Lille, j’ai toujours trouvé qu’ils étaient surcotés

Franck Valsaint
Invité

Vrai, après le triste match nul contre Nantes, j’ai entendu Gourvennec dire  » On a fait UNE GROSSE deuxième mi-temps ».. Mieux vaut être sourd que d’entendre ça.